La comédie Hors Bocal selon Stuart Voytilla et Scott Petri

stuart voytilla et scott petri

Dans leur livre « Writing the comedy film » Suart Voytilla et Scott Petri nous parle de sous-genres de la comedie et ils s’intéressent notamment aux comédies Hors Bocal

Qu’est-ce qu’un récit hors bocal : C’est une histoire dans laquelle le protagoniste est placé dans un univers très différent du sien.

La force de ce type de comédie est due aux contrastes et aux oppositions.

. Deux types fréquents de personnages : Le catalyseur & L’homme blessé

Le Catalyseur

Il n’évolue pas beaucoup au cours de l’histoire. Son caractère rusé et rebelle (il brise les règles et s’oppose contre l’institution) va changer lorsqu’il pénètre le nouveau monde. Il va dans le monde extraordinaire pour résoudre un problème extérieur ou physique.

Sa façon d’être est inacceptable dans le monde extraordinaire mais cette spécificité va finalement le servir et lui permettre de changer les autres. Le monde extraordinaire se transforme alors sous son impulsion.

L’Homme Blessé

Il découvre que le monde extraordinaire peut lui apporter la solution à un problème. Ce problème est en général interne (amour-propre, rédemption, amour…) et il n’en est pas généralement conscient.

Il s’attaque à un problème extérieur qui le fait rentrer dans ce monde extraordinaire. Ce faisant, il est placé dans une nouvelle perspective et prend conscience de son problème interne et la nécessité de se soigner.

L’évolution de l’homme blessé au cours de l’histoire donne l’arche narrative du récit qui consiste à la transformation du personnage grâce au nouveau monde.

L’utilisation de ces deux types n’est exclusive. Ils peuvent être utilisés tous les deux dans une comédie.

. Le Travestissement

Le travestissement fonctionne bien car il offre un renversement des rôles porteur de comédie. En endossant un costume, le protagoniste va apporter du changement inhérent à sa nature dans le monde dans lequel il entre et il va devenir meilleur en affrontant/découvrant les autres au sein de son costume. (Toootsie, Doubtfire, La cage aux folles…)

. La Confrontation

Plus le contraste est grand entre les deux mondes (celui originel du protagoniste et celui dans lequel il entre), plus la comédie est puissante. Ceci étant dû à la confrontation des univers. (Un indien dans la ville : le sauvage qui devient citadin)

Il faut amener le protagoniste dans la pire situation possible pour lui. Et il faut lui rendre les choses difficiles.

Le contraste peut être créé par une collision entre le plus grand rêve du protagoniste et sa plus grande peur. Il va dans le monde extraordinaire pour réaliser son rêve. Mais réaliser son rêve va devoir lui demander d’affronter sa plus grande peur.

. Un engagement important

Pour que le protagoniste accepte de s’engager dans ce monde Hors Bocal, il faut un événement incroyable.

. Contrastes de caractère

Une bonne technique est d’établir un caractère qui rentre directement en conflit avec le monde extraordinaire dans lequel le personnage va rentrer.

La vie ordinaire du protagoniste peut être en elle même suffisamment en conflit avec l’attitude nécessaire pour réussir dans le Monde Extraordinaire.

Certains traits de caractère du protagoniste menacent directement ses actions dans le monde Extraordinaire. C’est pourtant paradoxalement ces mêmes traits de caractère qui vont lui permettre de réussir dans le monde Extraordinaire. C’est peut être même cela qui va lui permettre de sauver le Monde Extraordinaire.

Le point de vue du personnage dans son monde ordinaire peut semble sans grand intérêt mais il devient un pouvoir spécial dans le monde Extraordinaire

(Le caractère enfantin de Josh dans Big lui permet d’obtenir un poste à succès dans une entreprise de jouets, La naïveté de Chance dans Bienvenu Mister Chance le fait passer pour un prophète…)

. Antagonistes et Alliés

Le personnage hors bocal va devoir apprendre les règles du nouveau monde et les attitudes à adopter. Cela nécessite des épreuves qui vont mettre en avant la comédie. Le protagoniste va devoir être tenace afin de combattre les forces antagonistes il peut même réussir à s’en débarrasser.

Dans les films Hors Bocal où le protagoniste est une victime les forces antagonistes du début peuvent devenir des mentors qui facilitent la transformation et la guérison du héros. Malgré leur fort antagonisme les personnages peuvent ainsi éprouver finalement du respect l’un envers l’autre.

Afin de réussir sa quête le protagoniste Hors Bocal doit conquérir le nouveau monde dans lequel il est entré. Il peut avoir recours à des alliés qu’il a rencontré dans son voyage.

Quelques exemples selon S.Voytilla et S.Petri

Hors Bocal :
Le fabuleux destin d’Amélie Poulain
Un indien dans la ville
La vérité si je mens
Les visiteurs

Hors Bocal travesti :
La grande Vadrouille

Hors Bocal voyageurs de l’espace et du temps :
Les visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>