La comédie et les 4 niveaux de conflits

Si la comédie est confrontation, collision… Les quatre niveaux de conflits permettent de vérifier qu’on a bien été cherché tout ce qui était possible pour créer du rire (merci Voytilla et Petri). Règle : Essayer d’avoir le maximum de niveaux de conflits !

  1. Conflit intérieur : Il s’agit du rapport conflictuel du personnage avec ses faiblesses (Immaturité, égoïsme, maladresse, hypocondrie, émotivité, radinerie, manque de confiance en soi…)
  2. Conflit interpersonnel : Il s’agit du rapport conflictuel du personnage avec l’autre. Il a besoin qu’un autre personnage lui donne quelque chose, lui permette d’obtenir quelque chose…
  3. Conflit global : Il s’agit du rapport conflictuel du personnage avec le monde extérieur – la société (conflit avec l’école, l’armée, la police, la loi… parfois représentés par un individu, policier, instituteur, militaire, avocat, juge…) – une situation (un lieu, un évènement…) – la nature (vent, pluie, sécheresse, ouragan…).
  4. Conflit cosmique : Il s’agit du rapport conflictuel du personnage avec les forces cosmiques (dieu, diable, destin, temps…).